Pour améliorer le bien-être des citoyens et agir pour la transformation de la société dans son ensemble, les Béninoises et Béninois, réunis sous la bannière du Parti Restaurer l’Espoir en abrégé « RE », font l’option du libéralisme social, un courant de pensée conciliant les valeurs du libéralisme avec celles de l’humanisme et mettant en avant la libre entreprise et la justice sociale.

VALEURS

Le parti « Restaurer l’Espoir » se fonde sur les valeurs de la République, fraternité, justice, travail ainsi que les valeurs de liberté et d’égalité. Il s’engage à promouvoir, au service de la Nation, les droits et devoirs fondamentaux, la sécurité des personnes et des biens, l’égalité, la solidarité, la famille, la laïcité, la protection de la nature et de l’environnement, le développement de la libre entreprise, la justice sociale. Il reconnaît que l’homme est doublement le moyen et la finalité du développement intégral et solidaire. Convaincu que la liberté d’entreprendre est une condition indispensable pour le développement d’un État, le Parti « RE » est néanmoins persuadé que la construction d’une nation forte et prospère n’est possible sans la prise en considération des principes d’égalité et de justice sociale. Ces principes permettent non seulement de compenser les inégalités susceptibles d’apparaître dans le fonctionnement d’une société orientée vers une économie libérale mais également d’œuvrer pour que toutes les couches sociales se développent tant sur le plan économique que sur le plan socio-culturel. Résolu que le développement ne se résume pas exclusivement à l’économique et aux revenus, le Parti « RE » croit plus que jamais « au génie créateur » et en la forte capacité des Béninoises et des Béninois à s’améliorer pour donner davantage d’impulsion à sa vision.

VISION

La vision du Parti « RE » est d’instaurer une nation démocratique dotée d’institutions politiques fortes et d’une économie prospère. Concrètement, il s’agit de consolider l’État de droit et de bâtir une économie moderne dans une société solidaire et épanouie. En effet, la démocratie est une voie qui n’est jamais achevée. Pour sa stabilité, elle nécessite qu’on la chérisse, qu’on l’affermisse continuellement et qu’on promeuve une croissance économique soutenue basée sur le développement humain. L’ambition du Parti « RE » est donc de créer une société d’espoir et de paix, un Bénin prospère, solidaire et rayonnant qui promeut et protège autant le citoyen que l’activité économique permettant à la force créatrice et à l’esprit d’entrepreneuriat de s’exprimer

OBJECTIFS

Les objectifs généraux du Parti Restaurer l’Espoir « RE » sont de :

  • concourir à l’animation de la vie politique sur la base de propositions claires et ce, dans le sens de l’intérêt supérieur de la Nation et conquérir le pouvoir suprême seul ou en coalition avec d’autres partis politiques afin de mettre en pratique sa vision ;
  • renforcer l’État de droit qui permet la libre expression du citoyen et sa pleine participation à la vie publique ;
  • instaurer un libéralisme économique à visage humain axée sur la valorisation de nos matières premières et autres ressources économiques ;
  • construire une économie forte et diversifiée basée sur le développement des infrastructures, les services, le numérique et l’économie verte qui engendre une amélioration du bien-être humain et de la justice sociale, tout en réduisant sensiblement les risques environnementaux et les pénuries écologiques ;
  • promouvoir un système de solidarité basé sur le triptyque éducation, santé et emploi.

PILIERS PROGRAMMATIQUES

Pour atteindre ces objectifs, le Parti « RE » entend s’appuyer sur les grands piliers suivants :

  • la définition d’une stratégie de conquête et de gestion du pouvoir ;
  • la promotion de l’État de droit et de la paix sociale ;
  • la transformation structurelle et diversifiée de l’économie ;
  • l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations à travers la réalisation d’infrastructures socio-économiques, la valorisation des systèmes éducatif et sanitaire ainsi que la prise de mesures en faveur des couches économiquement faibles (les femmes, les jeunes, les personnes du troisième âge, les handicapés, les marginalisés)
  • la promotion de l’économie numérique et la protection de l’environnement ;
  • la valorisation de notre patrimoine culturel, de la formation professionnelle au profit des Jeunes et des sports ;
  • l’instauration d’une politique nationale de sécurité de proximité et le renforcement de l’efficacité des forces de l’ordre et défense ;