PRÉAMBULE

La faillite des politiques depuis la période des indépendances a poussé successivement notre pays dans plusieurs expériences politiques notamment celles des coups de forces militaires dont le dernier nous a entraîné dans le régime marxiste-léniniste. La Conférence nationale des Forces vives de février 1990 n’a pas encore fondamentalement comblé les attentes de notre peuple. Il urge donc de promouvoir les valeurs telles que la liberté, le bien-être, l’éthique et l’effort dans la production de richesse avec l’espoir assuré de plus de justice et de fraternité dans la gestion des solidarités. L’adoption d’une nouvelle organisation économique et sociale doit viser en priorité une éducation de qualité pour tous, un système sanitaire performant, une lutte acharnée contre la corruption et toutes les formes d’inégalités sur le plan national, régional et mondial. Pour donner une plus grande impulsion à l’expérience du changement citoyen, il est urgent de mettre l’accent sur la nécessité d’une administration publique forte, moderne, compétitive et totalement à l’abri de la corruption, de faire l’option d’une gestion planifiée et partagée des solidarités, fondée sur une politique budgétaire et fiscale rigoureuse permettant aux citoyens de dégager et de suivre les grandes orientations nationales. Notre ambition est de créer une société d’espoir et de paix, un Bénin solidaire et rayonnant qui promeut et protège autant le citoyen que l’activité économique permettant à la force créatrice et à l’esprit d’entrepreneuriat de s’exprimer. Nous professons que toutes les libertés sont liées et que le combat pour la liberté est indissociable de celui pour l’égalité, le bien-être, la fraternité, la justice et le travail bien fait. Des Béninoises et des Béninois, ayant fermement foi dans le progrès économique et social de notre pays et s’inspirant du libéralisme social, créent un parti politique pour l’instauration de nouveaux rapports politiques, économiques et sociaux.


CHAPITRE 1 : DE LA CREATION-DU SIEGE-DE LA DENOMINATION-DE L’OBJET-DE LA DEVISE-DE LA DUREE-DE L’EMBLEME

Article 1 : De la création-du siège-de la dénomination-de l’objet. 
Il est créé en République du Bénin un parti politique dénommé « Restaurer l’Espoir » en abrégé « RE ».

Article 2 : Du siège
Le siège du parti « Restaurer l’Espoir » est fixé à Cotonou. Toutefois, il peut être transféré en tout autre lieu du territoire national sur décision du Congrès ou en cas de nécessité sur celle du Conseil National. Sa durée de vie est illimitée sauf décision de dissolution prise par le Conseil National à la majorité des 4/5è des membres présents. Il peut avoir des représentations dans les pays autres que le nôtre dans le strict respect des législations et des pratiques de ces pays.

Article 3 : De l’objet
Le Parti « RE » a pour objet de concourir à l’expression du suffrage universel dans le respect des valeurs de la République, Fraternité, Justice, Travail, des principes consacrés par la Constitution, de l’unité et de l’indépendance de la Nation. Il rassemble les femmes et les hommes qui partagent ses valeurs et agit au service de la République.

Article 4 : De la devise-de l’emblème-du slogan
Le parti « Restaurer l’Espoir » a pour :

  • ▪ devise « Patrie-Éthique-Partage » ;
  • ▪ l’emblème représentatif du parti « Restaurer l’Espoir » est une carte du Bénin en trois dimensions (3D) sur fond jaune. En haut est écrit : Restaurer l’Espoir (RE). La couleur jaune symbolise le présage de la richesse et de la prospérité.

L’ensemble porte le nom suivant :

  • « L’ESPOIR D’UN BENIN PROSPERE ET SOLIDAIRE ».
  • ▪ le slogan du parti « Restaurer l’Espoir » est :
  • ➢ « TCHEKE » ➢ « EDJINKONIN !»

Des traductions en d’autres langues seront proposées sur l’initiative des organes dirigeants. La devise de Restaurer l’Espoir est « Patrie-Éthique-Partage » ; La symbolique de l’engagement est : « Faire espérer le Bénin »

CHAPITRE 2 : DES VALEURS-DES OBJECTIFS